« Hello,
Après avoir mis de côté mon sac « bibliothèque  » pendant les mers du sud, je l’ai  rouvert finalement après le passage mouvementé  des Malouines.

Là, j’y découvre que certains comme nous « s’évadent 3 mois  » ou plus. Nous, pour faire le Vendée Globe, avec tous comme objectif « le dépassement de soi » et une manière de se retrouver soi-même seul face avec l’élément naturel majestueux.  Sylvain Tesson (lui part 6 mois) aurait pu être un des ses marins du Vendée Globe mais, lui,  il a choisit le Lac Baïkal en Sibérie !

C’est sacrément dépaysant de lire ça à bord mais, au final, nos ressentis sont assez proches ; tout comme le livre de jean louis Etienne (Pole intérieur).

Bon,  c’était  le quart d’heure café philo entre deux cookies que je n’ai pas  (et éclairs  au chocolat dont je commence à avoir sérieusement envie!) à bord de La Mie Câline.

Trimtastic (nom de baptême du bateau) cavale au près comme un mustang et est lancé dans une course de vitesse avec son frère jumeau Newrest-Matmut, à deux encablures.

Bonne lecture ! »

Message reçu mardi 24 janvier