« Bonjour,

Voilà un drôle de dimanche ! Déjà, être un dimanche en navigation, au large, en plein mois de janvier, ce n’est pas commun mais le passer par 54 SUD et dans la pétole, c’est « original » on va dire. Pétole égal manque de vent, pas de vent, voiles qui claquent, neuronnes qui claquent aussi, café et thé à gogo. Patience exigée.

08 01 3

Le côté motivant, car il en faut, c’est qu’on est en course et c’est motivant avec mon nouvel ami – ange gardien Fabrice, mais aussi Alan et Rich ; et ce qui est marrant, enfin moi ça me fait marrer en tout cas, c’est que le bateau de Fabrice et la bateau de Rich avaient fini juste devant moi il y a 4 ans du coup, ça donne du panache.

Depuis qu’il pleut (limite neige d’ailleurs), je me dis que c’est bon signe… on va voir…

Et pendant ce temps, quelques milles plus au sud, Idec avec Alex Pella qui a fait un tour du monde sur mon bateau (BWR) et avec le grand Seb, bein, ils filent à 35nds. Va comprendre, vu de l’extérieur, ça doit etre un peu bizarre… J’espère qu’ils verront un iceberg car, ici, pas vu. Nous, on a notre mur de Berlin à nous, sous le nom peu romantique ZEA, le Sujet des briefings, un coup disqual’ un coup non, bref ; un sacré truc cette ZONE.

Madame meteo /
Evelyne Dhéliat l’a dit: demain, ça ira mieux. Ah bon, ouf alors.
En attendant, vent faible à variable avec précipitations éparses. Pour le reste de la semaine, on va vers de l’amélioration. Ah bon, d’accord.

Ce soir cinema / Immortel
Sinon, j’ai retrouvé sur mon disque dur la saison 1 de Braquo alors pétole, tu peux encore durer, je  tiens le coup mais ca serait bien de me laisser voguer « paisiblement  » vers le Cap Dur, dur dur et dur de faire une estimation du passage ; on n’a jamais été aussi proche de toi ô GRAND CAP mais proche aussi lentement!!!

Au menu : lentilles lyophilisées (MX3 forcément), j’adore ; quasi mon plat préféré.

Bon je vous laisse, une risée vient perturber l’ami pétole… ah non, finie déjà, pas le temps de sortir de ma caverne.

A la manoeuvre nono

gogo »

Message reçu dans la nuit du 8 au 9 janvier.