Suite à l’abandon lors du record SNSM, Arnaud et son équipe ont fait escale à Lorient où, ils ont pu identifier que le problème électrique venait de la génératrice du moteur, pourtant neuve de cet hiver.

Tanguy Delamotte, qui avait racheté en 2013 l’ancien bateau d’Arnaud, lui a prêté une génératrice d’occasion pour assurer le retour sur les Sables d’Olonne.

La génératrice défectueuse d’origine a été remplacée.

Retour à la normale pour le bateau La Mie Câline.